Vivre sans éduquer ?

  • Rodez, le 16 mai
  • Bordeaux, le 18 mai
  • Biarritz, le 19 mai,
  • Toulouse, le 20 mai,
  • Foix, le 21 mai
  • Royère-de-Vassivière, le 22 mai,
  • Lyon, le 23 mai,
  • Nancy, le 24 mai,
  • Phalsbourg, le 25 mai,
  • Luxembourg le 26 mai,
  • Bruxelles, le 27 mai,
  • Paris et région, les 28 et 29 mai,
  • Avignon et Marseille, le 30 mai.

Détails sur : education-authentique.org

Léandre Bergeron abandonne, à quarante ans, son poste de professeur d’université. Il s’installe, avec son épouse, dans une ferme et y vit en autonomie, en devenant boulanger. Ses trois filles – qu’il accouche à la maison – ne seront pas éduquées. Il consigne ses réflexions dans « Comme des invitées de marque », éd. Myriadis. Son aînée, Déirdre a témoigné de leur enfance sans éducation lors d’une tournée en Europe en 2015 – enregistrée dans le DVD « Grandir sans éducation », éd. Myriadis. Ce film sera projeté préalablement, en avril, dans les mêmes villes. Son père a accepté une brève tournée en mai pour apporter son témoignage complémentaire et répondre aux questions que tout le monde se pose sur l’éducation et sur la non-éducation.

« Avec conviction… » (Léandre Bergeron), 8:30 min : http://youtu.be/FhfzICU56G8