Petit Manuel de guérilla à l’usage des femmes enceintes – Françoise Edmonde Morin

20,00 

Réédition d’un texte fondateur du mouvement féministe pour une grossesse, une naissance et une maternité respectées.

En précommande pour nous aider à financer l’impression.
50 précommandes sont nécessaires pour démarrer l’impression. Suivez l’évolution de l’état des précommandes ci-dessous : 49 en stock = encore 49 précommandes à faire

48 en stock

UGS : 9782490050895 Catégories : , , ,

Description

Présentation du livre

Huit cent mille femmes accouchent chaque année. La plupart subissent à cette occasion des agression médicales : leur vulve est coupée par un bistouri, leur bras est attaché à une perfusion, leur corps est ceinturé par un appareil, leurs pieds sont emprisonnés dans des étriers. Or, dans 80% des cas, ces interventions sont inutiles et même nuisibles à la mère et à l’enfant, et les femmes ne le savent pas.

L’objet d’un tel livre est de leur donner des arguments à opposer pour refuser les interventions médicales ou pour y être associées. J’aimerais qu’il constitue un outil de discussion, la base d’un contrat plus éclairé entre femme et médecin, comme une sorte de petit manuel de guérilla à l’usage des femmes enceintes.

Ainsi plus jamais une femme ne pleurerait de douleur non soulagée ou de solitude en allaitant. Plus jamais une femme ne pourrait dire, ainsi que ma mère me l’a dit un jour : « J’ai accouché six fois et je ne saurais pas faire naître un enfant toute seule ».

Il s’agit ici des premiers paragraphes de ce livre initialement publié au Seuil en 1985. Et pourtant, rien n’a changé, ou à peine, pour les femmes en salles de naissance. Et ce n’est que très récemment que la notion de « violence obstétricale »   a été médiatisée.

Le livre de F.-E. Morin est sans doute le point zéro des luttes féministes en faveur d’une grossesse, d’un accouchement et d’une maternité respectées et contre les violences que subissent les femmes en contexte de maternité.

Le Hêtre Myriadis a souhaité rééditer ce texte fondateur et le rendre disponible pour les jeunes générations.

Présentation de l’autrice

Autrice et journaliste socio-économique indépendante, Françoise Edmonde Morin est née à Paris. Elle vit à Honfleur (Normandie) depuis 1982. Féministe et écologiste dès la fin des années 1960, elle a critiqué les pratiques sociales et médicales autour de la menstruation, de la contraception et de la maternité à travers deux livres, La Rouge Différence (1982) et Le Petit Manuel de guérilla à l’usage des femmes enceintes (1985). Dernier travail sur la naissance : Flaubert, mémoire d’une maternité (2009).
Elle s’est présentée aux élections législatives, régionale, locales pour Les Verts de 1995 à 1999.
Co-exploitante d’un chalutier de pêche côtière pendant dix-sept ans (1987-2004), fondatrice d’une association d’animation sociale et culturelle (1986), co-fondatrice de la fédération des femmes de la pêche et de la conchyliculture (1998-2003), elle a publié une série d’études sur les pêches maritimes et le statut social des femmes dans le milieu de la pêche (1987-2008).
Elle pratique actuellement une veille informative sur la préservation du patrimoine du littoral et rédige une histoire des femmes de la pêche et des gens de mer dans l’estuaire de la Seine.
Par ailleurs, elle écrit pour Relier et Halem, des associations rurales d’éducation populaire travaillant sur l’éco-habitat alternatif, fixe et mobile.
Au Hêtre Myriadis, nous avons réédité un autre de ses textes de référence : La Rouge Différence ou les rythmes de la femme.

Informations complémentaires

Poids 0,3 kg
Dimensions 21 × 15 × 2 cm

Vous aimerez peut-être aussi…