La Naissance à l’âge des plastiques – Michel Odent

16,00 

Depuis les années 1950, le développement des plastiques a bouleversé l’histoire de la médecine.

Comment créer les conditions optimales pour des accouchements naturels faciles et rapides, afin de rendre au système de l’ocytocine naturelle toute son utilité et de le préserver d’une dégénérescence progressive qui peut sembler inéluctable ?

144 en stock

Description

Présentation du texte

Depuis les années 1950, le développement des plastiques a bouleversé l’histoire de la médecine. Les anesthésistes administraient autrefois des médicaments par inhalation. De nos jours, ils le font par l’intermédiaire de cathéters en plastique, en particulier par voies intraveineuse et péridurale. Aujourd’hui, la femme en travail a en général le bras relié à un sac en plastique par un tube en plastique, et un cathéter en plastique est introduit dans sa colonne vertébrale. Les plastiques ont transformé les disciplines médicales et permis l’émergence de nouveaux concepts médicaux, comme les unités de soins intensifs, et de nouvelles spécialités, comme la néonatologie.
Analysant l’influence de la révolution des plastiques sur l’obstétrique, l’auteur pose des questions cruciales pour la naissance d’aujourd’hui et de demain, et démontre que nous sommes à un tournant de l’histoire de la naissance, mais aussi de l’humanité.
Des composés chimiques nouveaux contenus dans les plastiques s’infiltrent dans l’organisme des individus, influençant leur développement… et celui de leurs descendants.
L’ocytocine synthétique injectée en routine aux parturientes se substitue à l’ocytocine naturelle, véritable hormone de l’amour impliquée dans tous les aspects de la vie sociale, affective et sexuelle, et ce à une phase critique pour le développement du bébé et du lien mère-enfant.
Quel est donc l’avenir d’une civilisation née sous ocytocine synthétique, privée de la libération d’un abondant flot d’hormones de l’amour au cours de périodes critiques de la vie humaine ? L’enjeu n’est rien de moins que notre aptitude, et plus encore celle de nos arrière-petits-enfants, à tisser des liens avec les autres membres de notre espèce.
Comment créer les conditions optimales pour des accouchements naturels faciles et rapides, afin de rendre au système de l’ocytocine naturelle toute son utilité et de le préserver d’une dégénérescence progressive qui peut sembler inéluctable ?

Présentation de l’auteur

Dr Michel Odent a été responsable des services de chirurgie et de maternité à Pithiviers de 1962 à 1985. Il a fondé à Londres le Primal Health Research Centre (Centre de recherche en santé primale) et a créé la banque de données de recherche en santé primale (primalhealthresearch.com) ainsi que le site internet wombecology.com présentant l’écologie pré- et périnatale comme la forme la plus vitale d’écologie humaine. Conférencier, auteur d’articles scientifiques, notamment du premier article sur les piscines d’accouchement (Lancet, 1983) et du premier article sur l’initiation de l’allaitement dans l’heure qui suit la naissance, il a écrit une vingtaine de livres traduits en plus de vingt langues.

Informations complémentaires

Poids 0,22 kg
Dimensions 1 × 15 × 21 cm
Année d'édition

2021

Auteur

Michel Odent

Nombre de pages

160

Vous aimerez peut-être aussi…