Enfants sauvages, rêves en cage : Civilisation et naissance de l’éducation- Layla AbdelRahim

20,00 

Dans ce texte, Layla AbdelRahim propose une analyse anthropologique et une critique radicale du phénomène « éducation » propre aux cultures « civilisées », auxquelles elle oppose la nature sauvage des enfants. Pour cela, elle s’appuie sur un examen critique du fait civilisationnel et de ce qu’elle appelle son « épistémologie », c’est-à-dire le système de connaissances et d’idées qui le légitime. Distinguant les cultures du sauvage des cultures de la domestication, Layla AbdelRahim montre comment la civilisation implique la domestication des êtres vivants. Elle dénonce alors le système de socialisation systématisée et forcée aux fins de produire des « humains civilisés » qu’est l’éducation.

En précommande pour nous aider à financer l’impression.
50 précommandes sont nécessaires pour démarrer l’impression. Suivez l’évolution de l’état des précommandes ci-dessous : 49 en stock = encore 49 précommandes à faire

29 en stock

UGS : 9782490403585 Catégories : , ,

Description

Présentation du livre

Dans ce texte, Layla AbdelRahim propose une analyse anthropologique et une critique radicale du phénomène « éducation » propre aux cultures « civilisées », auxquelles elle oppose la nature sauvage des enfants. Pour cela, elle s’appuie sur un examen critique du fait civilisationnel et de ce qu’elle appelle son « épistémologie », c’est-à-dire le système de connaissances et d’idées qui le légitime. Distinguant les cultures du sauvage des cultures de la domestication, Layla AbdelRahim montre comment la civilisation implique la domestication des êtres vivants. Elle dénonce alors le système de socialisation systématisée et forcée aux fins de produire des « humains civilisés » qu’est l’éducation.

Co-édition : Éditions Libre – Éditions Le Hêtre Myriadis

Livre en prévente pour nous aider à soutenir son édition et son impression.

 

Informations complémentaires

Poids 0,25 kg
Dimensions 21 × 15 cm